Workshop with Doris Von Thury: my English prom monologue

Last week-end, I participated in a very interesting and intense “Acting in English” workshop with American coach Doris Von Thury.
It’s been really helpful as it was based not only on pronunciation, but really on how English people communicate. And on mid-Atlantic English, that is good to work either in England or in the USA, so now I’m ready for everything!! 😀
At the end of it, we shot a short prom monologue. Mine is from “When Harry met Sally” (it’s just version 1 as I still have to work on my English “r” and then shoot it again in one month). Enjoy!! 🙂
Le week-end passĂ©, j’ai participĂ© Ă  un atelier trĂšs intĂ©ressant et intense avec la coach amĂ©ricaine Doris Von Thury sur comment jouer en anglais.
Ça a Ă©tĂ© vraiment trĂšs utile car le travail n’Ă©tait pas seulement basĂ© sur la prononciation, mais vraiment sur la façon de communiquer des anglais. Et sur l’anglais mĂ©dio-atlantique, qui peut ĂȘtre utilisĂ© pour jouer tant en Angleterre qu’aux Etats-Unis, maintenant je suis donc prĂȘte pour tout!! 😀
A la fin du workshop, nous avons tournĂ© un court monologue en anglais. Le mien est tirĂ© de “Quand Harry rencontre Sally” (c’est seulement la version 1 car je dois encore travailler sur mon “r” anglais et puis le tourner Ă  nouveau dans un mois). Enjoy!! 🙂

You may also like

2 Comments

  1. Hey Umberta, if you're still working on this:

    One of the biggest difficulties for actors working in a foreign language is keeping the audience with them. I can give you a couple of tips that will help with this piece:

    1. focus on the key words of the monologue: they are usually nouns, sometimes verbs. In this case, a couple are "marriage" and "sex". Take extra time over saying the key words. This does two things: it lets the audience catch up with your accent and it makes them focus on the same ideas as you.
    2. spend extra time on nonverbals. stop talking from time to time to express something with your face and body. (You do this once, near the end, but there are several other places you could do it).

    ___

    Salut Umberta, si tu travailles encore sur ce mono :

    Quand le comédien travail dans une langue étrangÚre, il peut trÚs facilement perdre l'attention de ses spectateurs, car de son coté il est concentré sur l'articulation des mot, et de leur coté ils concentrent sur l'interprétation de l'accent. Voici deux astuces pour mitiger ces problÚmes :

    1. Choisi les mots clĂ©s du texte – "marriage" et "sex" par exemple, et prends un peu plus de temps sur ces mots et les phrases qui les entourent. Ceci permets les spectateurs de te "rattraper", et de plus ça focalise leur attention sur les thĂšmes du mono.
    2. Prends du temps pour la communication non-verbale. Une fois, vers la fin du vidĂ©o tu arrĂȘtes de parler, et c'est le moment le plus parlant! Fais ceci plusieurs fois.

    ___

    Bon voila, depuis 15 ans j'ai peu pratiqué du théùtre, mais mes années d'étude servent peut etre encore. Je t'offre mes conseils "pour ce qu'ils valent".

  2. Hi Harry!!
    Merci beaucoup pour tes conseils!! C'est toujours gĂ©nial d'avoir un feedback! Je suis tout Ă  fait d'accord avec toi, j'essayerai de mettre le tout en pratique dans la prochaine version! 🙂
    Sinon, je voulais un personnage qui parle tout le temps un peu comme quand on parle sans interruption pour ne pas avoir des questions ou cacher quelque chose et quand enfin elle s'arrĂȘte un instant, c'est lĂ  qui la vĂ©ritĂ© ressort (c'est Ă  dire que leur relation n'Ă©tait pas si formidable que ça)..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *